saladeAu pays du bacalhau (morue séchée et salée), amateurs de salades, passez votre chemin! La cuisine portugaise est généreuse... en quantité et en huile d'olive : vous aurez généralement le choix entre un plat de viande et un plat de morue, servis dans des assiettes gargantuesques. Pas ou peu de légumes, si ce n'est en soupe ou en décoration. Et des pommes de terre en chemise, en chips, en frites... et du riz en accompagnement. La cuisine portugaise sera un délice pour les grands mangeurs de morue, de viande bien cuite, de saucisses et de desserts aux oeufs, mais désespèrera les végétariens.
Tout le monde connaît l'excellente caldeirada de morue (potée de morue, pomme de terre, légumes et oignons). Trop facile... essayez les plats conçus pour les ouvriers en bâtiments (non, ce n'est pas un fantasme):
- la "Francesinha", une sorte de sandwich chaud composé de cinq sortes de viandes (deux saucisses, bacon, escalope de porc et jambon), gratiné sous une épaisse couche de fromage et un oeuf, et baignant dans une sauce épaisse piquante...
- ou encore, pour une explosion gustative, il y a le Pica pau.... une sauce tabasco-moutarde tomatée où se noie des morceaux de viande de porc, de saucisse (ha, tiens, les viandes du plat précédent), servie avec des frites... et un grand sourire (ironique?).

Dans l'attente de ces délices, on déposera discrètement sur votre table de petits plats avec notamment les fameuses croquettes de morue froides (ça surprend). Ne rappelez pas le serveur pour les réchauffer: cela se mange froid.
Pendant ce temps, intéressez-vous à ce qui se passe en cuisine: les cuisinières musclées règnent  sur des fourneaux où mijotent morue, poulet et carne. Chaque ingrédient semble passer par un martelage en règle avant cuisson... fabuleux! Et l'on vient à craindre pour les os du mari rebelle.

Un peu lourd, comme cuisine? Certes... mais souvent très bon, toujours exotique, et parfois très drôle.
Contrairement aux bienfaits de la culture physique, les avantages des crudités n'ont pas encore fait beaucoup de convaincus à Porto; et après une semaine de morue, croyez-le si vous voulez, je rêve... d'une bonne salade ^^

Bonne journée!