baiser"Montre-moi ce que tu portes, je saurai qui tu es"... Peut-on tirer des conclusions définitives sur une personne (et sa moralité) d'après ce que cette personne porte comme vêtements?
Ne dit-on pas depuis des siècles "L'habit fait le moine". Donc oui, il semble assez généralement admis que la vêture vous définisse socialement et moralement auprès de vos congénères. Au Canada, les propos sexistes d’un policier, pour qui « les femmes ne doivent pas s’habiller comme des salopes si elles veulent éviter de subir des viols » l'ont laissé penser.
Comme toute vérité, celle-ci n'est que partielle : que l'on ne s'habille pas au goût de certains ne fait pas de nous des salopes. Tout comme le fait que j'embrasse un homme en public ne me définit pas uniquement en tant que pervers sexuel. Et ni la fille qui porte une jupe un peu courte selon certains esprits chagrins ni mon baiser n'autorisent un crétin borné à nous traiter de salope... et cela ne l'autoriserait pas davantage à nous considérer comme des filles faciles dont on peut abuser.
Il y a naturellement des "convenances sociales" qui font que je ne roulerai pas un patin à un mec (ni à une fille, hein) en plein office de funérailles, ni ne verrais d'un bon oeil ma cousine se balader en string dans les mêmes circonstances.
La première édition de « la marche des traînées » a rassemblé quelque 350 manifestants ce dimanche dans les rues de Bruxelles ce dimanche... et si je n'avais pas eu des journées / soirées / nuits agitées, cette fin de semaine, j'y serais allé...

Bonne journée ^^