forceRécemment j’ai rencontré au détour d’un mail la notion de responsabilisation du personnel. Cette notion semble également applicable aux parents qui veulent ‘responsabiliser’ leurs enfants adolescents; c’est le classique «il est temps que tu grandisses et que tu deviennes responsable de tes actes» qui précède les premières sorties non accompagnées des parents.

Au bureau, la direction invoque cette responsabilisation qui supposerait que le personnel doive organiser lui-même son travail et effectuer ses tâches et prestations en fonction de ses besoins et souhaits (sic). Mais le travail doit bel et bien être effectué selon les principes d'excellence en s'appuyant sur le capital humain, qui constitue la base de notre organisation (Sonnez, trompettes!). La responsabilité donnée aux collaborateurs implique que ceux-ci doivent l'assumer. Voilà, tout est dit. Et là on sent l’arnaque...

Soyons clairs: responsabiliser quelqu’un suppose un engagement des deux parties, à savoir l’élément responsabilisé et son supérieur-contrôleur(-parent). Il ne suffit pas de donner la responsabilité... et d’attendre que le responsabilisé se plante pour sévir. Responsabiliser sans accorder sa confiance et mettre les moyens à disposition est une escroquerie; c’est ni plus ni moins tromper et pousser le responsabilisé à la faute.

Si l’on n’accorde pas sa confiance et que l’on en laisse pas la personne faire ses preuves en lui laissant un minimum de latitude, celle-ci aura toutes les raisons de ne pas accepter l’accord (et donc de ne pas se comporter en adulte / en responsable).

«Je te nomme responsable de ça, mais tu dois le faire comme ça et dans ces délais-là et tu ne décides de rien sans mon accord, ok?»... Heu... elle est où, la prise de responsabilité? Ha... elle se trouve dans les mesures disciplinaires / financières qui sanctionneront le faux pas, l’échec? On en vient à désigner un bouc émissaire préventivement >__<

Il est difficile de déléguer; il est encore plus rude de laisser l’oiseau s’envoler progressivement du nid... mais si l’on veut être entouré d’adultes (ou d’adolescents) responsables peut-être devrait-on d’abord apprendre à lâcher un peu la bride... quitte à la reprendre après une période de rodage nécessaire, en cas d’échec.

Mais ne les prenez pas pour des cons: ils sentent quand le marché est de dupe!

Certes oui... certains sont incapables de prendre leurs responsabilités, ceux qui ont démissionné avant même de commencer,  mais ceci est un autre débat. Là je dois retourner dans mon lit et profiter de ce beau jour de congé ^^

Bonne journée!