art_185604Ha... les hobbies, centres d'intérêt, ces mille et unes manières d'occuper son temps de loisir... Il faut croire que cela nous définit car à un moment ou à un autre de notre vie, quelqu'un se trouvera pour nous demander "Tu as quoi comme hobby?"... Merde, c'est donc obligatoire? Il semblerait... la sieste et le farniente ne semblent pas remporter beaucoup de suffrages auprès des "gens sérieux".

Imaginons que vous ayiez déposé un CV / un profil de chasse et que vous décrochiez un entretien / un rendez-vous, veillez toujours à "rafraîchir votre connaissance des soi-disant hobbies que vous avez signalés dans votre CV / annonce... car le recruteur / votre galant d'un soir risque bien de détourner la conversation vers ce sujet au cours de la rencontre. Ben oui... si vous dites aimer le foot il vaut mieux savoir qui a remporté le match de la veille... enfin, je suppose; j'aime pas le foot.

Bon, il faut néanmoins faire aussi attention à l'intérêt du loisir cité...

Le sport est presque toujours interprété de manière positive. Associé à l'idée de vie saine, de haute énergie, de vigueur... bref, je m'emballe : écrivez toujours que vous faites du sport. Après cela, pensez à un sport en particulier en fonction de votre état général pour paraître crédible lors de la rencontre.

Le théatre, le chant, la danse, c'est plus risqué comme hobby. Vous pouvez passer pour un être se réfugiant dans une autre réalité, plutôt que sembler créatif... moi, je me méfie de l'artiste. On ne peut le contrôler. D'un autre côté, j'aime que l'on soit imaginatif... donc, à doser subtilement, je dirais.

"J'aime les jeux vidéo"... Aaaargh... Asocial!... ceci est un plaisir honteux, n'en parlez pas! On ne vous demande pas d'étaler vos vices sur votre CV... et de plus, à chaque fois que l'on m'a proposé une soirée "vidéo" c'est effectivement sur un pervers que je suis tombé. No way!

Le scoutisme, pas mal... On imagine un mec impliqué socialement... quelqu'un de responsable... et on oublie les fantasmes à la Cadinot, hein. Enfin, évitez quand même de venir au premier rendez-vous / à l'entretien d'embauche en short, le foulard autour du cou; trop c'est trop.

Pour les enfants sages, je conseille la cuisine et le jardinage; cela évoquera un postulant candidat au cocooning et à la vie rangée... et face à une recruteuse cela a des chances de percuter (genre "homme d'intérieur idéal").

Moi, mes hobbies?... La plongée en eau trouble... mais hors eau et sans tuba... et je vous dis pas : il y a matière ^^

Bon weekend!