back_to_workEt puis le lundi revient sans crier gare... et vous vous retrouvez au bureau pour la plus grande joie de vos collègues. Car oui, ils vous aiment encore malgré ce que vous leur faites subir. Ai-je sélectionné des masochistes ou suis-je vraiment charismatique? A noter : envisager une fin de carrière en politique.
Et là je suis troublé à la vue de mon bureau (non, pas à la vue de mon petit collègue pour une fois) : je dispose d'un double bureau (deux tables de 1m50 chacune) sur lequel trône trois pc, et là force m'est de constater que tout l'espace disponible est envahi de dossiers, de tas de feuilles, chaque tas correspondant à un ou deux "cas" différents. Moi qui aime les surfaces nettes invitant à la libre circulation de la pensée (en fait, invitant à l'absence de stress et au respect des deadlines)... ben il y a dû y avoir du changement dans mon boulot sans que je ne le réalise.

C'est le lundi matin... oserai-je soulever chaque tas afin de faire le bilan et débusquer les "dossiers hors délai" des "dossiers hors d'âge" ? Oh, on doit être loin du nettoyage des écuries d'Augias; mais quand même... Qu'est-ce qui s'est passé? J'ai pourtant l'impression d'être "à jour" (oui, c'est ironique pour un vétéran de l'administration comme moi); il doit donc s'agir plutôt d'une accumulation de cas à suivre sur de plus longues périodes que précédemment. De fait j'ai accumulé les tâches, les fonctions; et la prise de décision (donc la clôture d'un dossier) prend beaucoup plus de temps. Autant de dossiers "en attente"... A noter : envisager de fixer une date de péremption sur chaque dossier au-delà de laquelle je l'enterre au fond du jardin, sans croix ni signe distinctif.

Hauts les coeurs! On est lundi et c'est une courte semaine : jeudi je célèbre notre belle monarchie en prenant l'avion pour Madrid... A noter : ne pas envisager de retourner dans le privé où il y aurait autant de dossiers en attente et pas de jour de fête de la Dynastie pour s'envoyer en l'air.

Bonne journée ^^