debardeur-homme

J'aime marcher le matin dans la ville qui se réveille. Cela rend le chemin du bureau presque agréable. Les rues calmes, les balayeurs qui s'activent doucement, le soleil qui se lève (ou pas), parfois le chant des oiseaux. Et certains jours, je fais des rencontres, d'ouvriers à peine réveillés attendant leur transport vers le chantier du jour, d'étudiants pas encore couchés de la veille prenant leur dernière bière en terrasse avant d'y aller... Mais aujourd'hui c'était spécial : le monde était devenu dingue.

Première rencontre : un marcheur m'accompagne sur quelques mètres en se frappant le frond de la paume de sa main gauche. Certes on peut argumenter sur le fait que mes pas m'emmènent chaque matin dans les parages d'un hôpital. Ceci est d'ailleurs très pratique en cas de collègue déficient : on sait où les emmener pour réparation. 

Deuxième rencontre : je croise sur mon chemin deux hommes en marcel au physique que l'on ne voit en général que dans des films spécialisés. L'un d'eux me fixe et me sourit. C'est à ce moment que le ciel s'ouvre... et qu'il commence à pleuvoir.

Alors... ceci doit être une invitation à rester humble. Oui, tu as croisé tes adorateurs, tu es le Maître du Monde, ton chemin a croisé des éphèbes destinés à embellir ta journée, ainsi qu'un fan qui ne s'est pas frappé le front sur le sol comme il en avait l'intention car celui-ci était crotté... mais tu es un dieu. C'est indéniable... mais reste humble!

Avec de telles pensées positives, la fin de mon parcours sous la pluie m'a paru très court, même sous la pluie qui s'intensifiait.

Après une telle révélation, il me restait à convaincre mes collègues qu'ils sont des mécréants, et qu'ils ont intérêt à adorer l'Etre Suprème que je suis.

 ...

Bon, pour les collègues, la résistance est plus forte que je le craignais; ils ne sont pas encore prêts à embrasser la nouvelle religion. Mais avec le souvenirs de mes adorateurs du matin en tête, je vous assure que ma journée sera des plus agréables. Et je reste confiant dans leur prochaine conversion.

Il faudra cependant que vous m'expliquiez ci-dessous en commentaire comment vous faites, vous, pour résister à tant de splendeur. A moins que vous aussi vous ne vous frappiez le front de votre main gauche à la lecture de mes pensées du jour ^^

Bonne journée!