limace

Je savais que Maaike avait un frère. En fait elle en a deux, des jumeaux. Et l'un des deux se marie dans un mois : il vit avec son futur mari depuis dix ans. Ce devrait être un sujet de discussion heureux au bureau.

Maaike me l'a annoncé entre quatre yeux, une fois la porte de mon bureau fermée. Et pourtant elle n'est pas timide : que du contraire, c'est une collègue avec une forte personnalité.

Le prétexte de la discussion était assez banal : "Pour le mariage de mon frère ai-je droit à un jour de congé? Ce sera un vendredi et...". Comme je ne percutais pas tout de suite, je répondis "oui, tu as droit à un jour pour le mariage d'un frère", sans comprendre le pourquoi de la discussion en tête-à-tête. "Il va se marier avec son copain"... "Génial" répondis-je. Et là elle s'embrouille dans un discours sur la violence contre les gays; sa crainte des discours haineux de certains collègues. Et je comprends que Maaike, la femme forte, s'inquiète pour son petit frère, qu'elle aime et qu'elle est heureuse de voir se marier, mais... elle préfère ne pas en parler ouvertement devant tout le monde.
Il faut dire que son autre frère travaille à la police, et qu'il est au fait des violences homophobes. Et que, oui, la haine, la violence ordinaire en acte et en paroles contre les gays semble se banaliser.

Maaike me dit être rassurée d'avoir un chef comme moi qui ne cache pas son homosexualité, et que cela l'aide à en parler.
Comme quoi... un moment heureux dans la vie d'un homme peut se révéler un "problème à gérer".

Et de me rappeler les limaces qui envahissent le verger de mon pote Vooke. Ces animaux qui nous paraissent inutiles, que même les oiseaux, ils n’en veulent pas. A se demander pourquoi le Bon Dieu les a créées... Un peu comme les gays, quoi : ils ne se reproduisent pas, or nous sommes là pour nous multiplier; et ils semblent répugnants à bon nombre de soi-disant humains. Limaces et gays... personne ne les apprécie et tout le monde se demande à quoi ils peuvent bien servir? Curieuse empathie qui me prit dans ce verger en contemplant la grosse limace grignoter sa pomme...

A Maaike j'ai parlé de l'association Rainbow Cops, j'ai parlé de ma propre expérience, j'ai ensuite demandé de transmettre les félicitations aux futurs couples de mariés (et l’ai encouragée à me signaler tout propos homophobe). Et je l'ai rassurée quant au fait qu'aux yeux de la Loi, elle avait droit à son jour de congé comme dans le cas d'un mariage homme-femme. Aux yeux de la Loi... la Société suivra, Maaike.

L'important est qu'il soit heureux, et que tu en sois fière ^^

Bon weekend!